Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > démissionne après avoir employé ses filles comme collaboratrices parlementaires
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    En cours

    Bruno Le Roux démissionne après avoir employé ses filles comme collaboratrices parlementaires

    Révélé en mars 2017 - Mise à jour le 21/03/2017

    20 mars 2017 : en pleine campagne présidentielle déjà frappée du scandale du Penelopegate, l'émission de TMC Quotidien révèle que Bruno le Roux a employé ses filles comme collaboratrices parlementaires alors qu'il était député. 

    Il s'agirait de 24 contrats au total pour un montant de 55 000€, que ses filles auraient effectué tout au long de leur lycée et pendant leurs études supérieures, sur leurs vacances scolaires, à partir de 15 et 16 ans. Si il est effectivement permis d'employer des adolescents à partir de 14 ans sur les périodes de vacances scolaires, les dates des contrats examinées par les journalistes de Quotidien mettent le doute quant à la réalité du travail. 

    En effet alors que l'une des filles de Bruno Le Roux aurait déjà bénéficié d'un contrat alors qu'elle était en stage à plein temps en Belgique, l'autre aurait également eu un contrat alors qu'elle était en classe préparatoire à Paris.

    Convoqué le 21 mars par Bernard Cazeneuve pour s'expliquer, il démissionne de ses fonctions de Ministre de l'Intérieur le jour même.

    Le Parquet National Financier a ouvert une enquête. 

    Cette casserole concerne une affaire en cours. Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’oubliez pas que, dans notre système judiciaire, toute personne est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement et définitivement établie. N’hésitez pas à nous signaler tout changement ou mise à jour de l’affaire via le formulaire de contact.