Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > mis en cause pour sa gestion de la Seine-Saint-Denis
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.

    Claude Bartolone mis en cause pour sa gestion de la Seine-Saint-Denis

    Révélé en juillet 2015 - Mise à jour le 04/12/2016

    Un rapport de la Cour des comptes met en cause la gestion de Claude Bartolone et de son successeur à la tête de la Seine-Saint-Denis :

    - Un cabinet de 14 personnes au lieu de 11 ( le cabinet du président du conseil général de Seine-Saint-Denis ne peut excéder 11 personnes),

    - Échange de "bons" procédés avec un autre élu

    - Agents départementaux payés 35h pour 27h travaillées ; ce qui représente un cumul de 825 751 h non travaillées.

    Hérité d'une situation datant de 2001, Claude Bartolone n'est pas intervenu. Le rapport met alors en cause la gestion des ressources humaines, le temps de travail inférieur à la base légale annuelle, mais surtout d'un manque de fiabilité et de transparence sur la gestion des comptes du département ; entre autres.

    Il a été récemment mis hors de cause concernant l'affaire d'un possible emploi fictif concernant Didier Ségal-Saurel, proche de Bartolone, embauché en 2012 : il s'est avéré que l'emploi n'était pas fictif.

    Les autres casseroles de Claude

    Pas d'autre casserole à afficher pour le moment.