Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > se fait passer pour un haut dirigeant de la droite, Caton qui règle ses comptes dans le livre "De la reconquête"
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.

    François Hollande se fait passer pour un haut dirigeant de la droite, Caton qui règle ses comptes dans le livre "De la reconquête"

    Révélé en décembre 1983 - Mise à jour le 03/12/2016

    1981 : La gauche est au pouvoir avec François Mitterand, élu président de la République française.

    1983 : Le PS subit une défaite aux élections cantonales. Alors que se profilent les élections municipales, un livre nommé "De la reconquête" est publié, écrit sous le pseudonyme de Caton.

    Décrit comme un "grand dirigeant de la droite", Caton explique les raisons de la défaite de 1981 du RPR (le parti de droite) en s'en prenant notamment à Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing. Mais en réalité, Caton est un journaliste bien connu de l'époque, André Bercoff, alors proche du parti socialiste.

    Il ne peut pas assurer la promotion du livre, au risque d'être reconnu. Il demande alors à un jeune homme, inconnu du grand public, de réaliser les interviews radiophoniques : il s'agissait de François Hollande. Mais Bercoff dévoilera la supercherie en décembre de cette même année 1983 sur le plateau d'Apostrophes.

    Quelques mois plus tard l'intégralité des intervenants sera révélée : François Mitterrand avait demandé à Jacques Attali de trouver un moyen d'embarrasser l'opposition. Jacques Attali a contacté Claude Durand, directeur général des éditions Fayard, afin de monter ensemble le stratagème du livre "De la reconquête", écrit par André Bercoff et François Hollande dans le rôle de la promotion.