Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > à nouveau condamné pour avoir bénéficié d'un emploi fictif
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    Condamné

    Jean-Christophe Cambadélis à nouveau condamné pour avoir bénéficié d'un emploi fictif

    Révélé en juin 2000 - Mise à jour le 28/01/2017

    Entre 1991 et 1995 : Jean-Christophe Cambadélis aurait touché 620 000 Francs (environ 100 000 euros) pour une activité de "conseil" au sein de la MNEF, une mutuelle étudiante proche du PS. Payé à hauteur de 420 000 Francs en tant que "sociologue" jusqu'en 1993 et la fin de son mandat de député, J-C Cambadélis va ensuite recevoir 200 000 francs supplèmentaires pour avoir exercé la fonction d'administrateur chargé des contacts auprès des ambassades ou des universités. 

    7 juin 2000 : Jean-Christophe Cambadélis est mis en examen pour "abus de confiance". 

    2 juin 2006 : Il est condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende.