Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > condamné pour diffamation
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    Condamné

    Nicolas Miguet condamné pour diffamation

    Révélé en avril 2003 - Mise à jour le 04/03/2017

    20 février 2002 : Le journal appartenant à Nicolas Miguet publie un article intitulé "Maires sous influence d'une secte" qui prétend que Jacques Cheminade "anime un mouvement classé comme secte par le rapport
    parlementaire (...) et plusieurs fois mis en cause par la justice", " Les maires acceptant de soutenir sa candidature devaient " s'attendre au pire (... ) à une vérification approfondie de leur situation sous tous les angles et à des dénonciations publiques , via les journaux locaux
    "

    6 mars 2002 : Miguet récidive en annonçant que "l'énarque Cheminade pourrait faire le grand malheur des maires qui lui ont naïvement accordé leur signature. La mission anti-secte vient de confirmer nos informations d'il y a deux semaines : leur situation personnelle sera épluchée sous toutes les coutures, au plan des sectes bien sur mais aussi à titre personnel. Une large contre publicité leur est assurés"

    29 avril 2003 : Nicolas Miguet est condamné pour "diffamation" à 7500€ de dommages-intérêts pour avoir diffamé Jacques Cheminade.