Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > , 117 millions d'anomalies de gestion pour Levallois-Perret
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    En cours

    Patrick Balkany , 117 millions d'anomalies de gestion pour Levallois-Perret

    Révélé en février 2016 - Mise à jour le 28/01/2017

    Février 2016 : la Chambre Régionale des Comptes rend un rapport très critique sur la gestion de Levallois-Perret par son maire Patrick Balkany.

    Au total, des irrégularités sont constatées et des corrections apportées sur 117 millions d'euros. Le problème principal : des comptes erronés qui ne reflètent pas la réalité financière de la ville.

    Trois années (2007, 2011 et 2012) seraient par exemple, annoncées bénéficiaires, alors qu'elles sont déficitaires.

    Un autre reproche formulé par le rapport : des largesses au bénéfice d'associations aux activités opaques. L'une d'entre-elles salarie notamment Renaud Guillot-Corail, proche de Patrick Balkany et ancien directeur du développement économique de Levallois.

    D'autres irrégularités sont pointées comme des rémunérations de cadres largement supérieures aux usages. Ou encore une suspiscion de facturation fictive avec l'agence Bygmalion, également épinglée dans le scandale de la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy.

    L'enquête sur les irrégularités de gestion est en cours.

    Cette casserole concerne une affaire en cours. Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’oubliez pas que, dans notre système judiciaire, toute personne est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement et définitivement établie. N’hésitez pas à nous signaler tout changement ou mise à jour de l’affaire via le formulaire de contact.