Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > condamné pour avoir bénéficié d'un emploi fictif
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    Condamné

    Jean-Christophe Cambadélis condamné pour avoir bénéficié d'un emploi fictif

    Révélé en novembre 1996 - Mise à jour le 28/01/2017

    Entre septembre 1993 et septembre 1995 : Jean-Christophe Cambadélis est accusé d'avoir bénéficié d'un emploi fictif lui ayant rapporté 442 000 Francs (67 000 euros). Il s'agit de l'affaire Agos, une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigré, dans laquelle Yves Laisné (cadre du FN dans les années 70) recrute Jean-Christophe Cambadélis (Numero 2 du PS) qui vient de perdre son mandat de député. 

    Novembre 1996 : J-C Cambadélis est mis en examen pour "abus de biens sociaux"

    Janvier 2000 : Il est condamné à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs (15 000 euros) d'amende par le tribunal correctionnel de Paris.