Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > condamné pour diffamation à 1 franc symbolique de dommages et intérêts
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    Condamné

    Jean-Marie Le Pen condamné pour diffamation à 1 franc symbolique de dommages et intérêts

    Révélé en mai 1992 - Mise à jour le 28/01/2017

    Janvier 1992 : Jean-Marie Le Pen qualifie Jean-Christophe Cambadélis, député socialiste de Paris : « d'ancien ou toujours trotskiste, et ami des organisations terroristes allemandes », lors d'une réunion du conseil national du parti d'extrême droite.

    Juin 1992 : Jean-Marie Le Pen est condamné pour "diffamation" à 1 franc symbolique de dommages et intérêts à Jean-Christophe Cambadélis.