Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > : les chambres à gaz seraient "un point de détail"
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    Condamné

    Jean-Marie Le Pen : les chambres à gaz seraient "un point de détail"

    Révélé en septembre 1987 - Mise à jour le 28/01/2017

    Septembre 1987 : Lors de l'émission Grand Jury RTL-Le Monde, Jean-Marie Le Pen est interrogé sur la réalité de l'existence des chambres à gaz et précise qu'il s'agit là d'un "point de détails". Ses propos provoquent un vif trouble auprès des déportés survivants et de leurs familles. Le MRAP, la LICRA, l'UNADIF, la FNDIR, l'AADJF demandent à un juge de constater les propos de Jean-Marie Pen et de le condamner à titre d'indemnité provisionnelle à valoir sur le préjudice qu'ils ont subi.

    Septembre 1997 : Jean-Marie Le Pen est condamné à verser la somme d'un franc à titre d'indemnité provisionnelle aux dix parties civiles.

    1990 : Il doit verser 1 franc de dommages/intérêts à chacune des parties civiles.

    1991 : Il est condamné par la Cour d'Appel de Versailles et doit verser à chacune des 9 associations la somme de 100 000 francs au titre de dommages et intérêts, et 10 francs à la MRAP.

    La cour a également ordonné à ce qu'il finance la publication de la décision, dans 5 quotidiens nationaux à concurrence de 15 000 francs et dans 5 hebdomadaires à concurrence de 30 000 francs.