Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > doit rembourser 340 000€ au parlement européen
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    En cours

    Marine Le Pen doit rembourser 340 000€ au parlement européen

    Révélé en janvier 2017 - Mise à jour le 03/02/2017

    Mars 2015 : L'OLAF (Office européen de lutte antifraude) est saisi pour soupçons de fraudes, concernant l'emploi de 20 assistants parlementaires rattachés au Front National. 

    Novembre 2016 : Marine le Pen est accusée d'avoir rémunéré comme assistante parlementaire Catherine Griset, entre 2010 et 2016 avec les fonds européen alors que cette dernière travaillait essentiellement pour le Front National. Elle doit donc rembourser 300 000€ au parlement européen au risque de se voir retirer ses indemnités parlementaires. 

    Elle a également reçu une autre lettre de recouvrement, d'un montant de 40 000€, pour l'emploi de son garde du corps. 

    15 décembre 2016 : Le parquet de Paris ouvre une enquête pour « abus de confiance »« recel d’abus de confiance »« escroquerie en bande organisée »« faux et usage de faux » et « travail dissimulé ».

    31 janvier 2016 : Marine Le Pen annonce qu'elle refuse de rembourser cet argent. 

    3 février 2016 : Cet argent devrait être remboursé par des prélèvements sur les indemnités de Marine Le Pen. 

    Cette casserole concerne une affaire en cours. Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’oubliez pas que, dans notre système judiciaire, toute personne est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement et définitivement établie. N’hésitez pas à nous signaler tout changement ou mise à jour de l’affaire via le formulaire de contact.