Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > : son cabinet conseille un investissement hasardeux, 5,3 milliards de francs de pertes impactés sur le contribuable
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.

    Michel Sapin : son cabinet conseille un investissement hasardeux, 5,3 milliards de francs de pertes impactés sur le contribuable

    Révélé en mars 1995 - Mise à jour le 04/12/2016

    1997 : Le groupe d'assurances GAN est en état de "faillite virtuelle", après de grosses pertes dues à de mauvais investissements risqués.

    Le coût pour le contribuable français : plus de 20 milliards de francs d'aides publiques allouées par l'État au groupe GAN.

    L'une des raisons de cette faillite, c'est le rachat en 1993 de l'UIC (une société spécialisée dans le financement de la promotion immobilière) par le groupe GAN. Ce rachat est fait par François Heilbronner, Président de GAN, sur le conseil du cabinet de Michel Sapin, alors Ministre des Finances.

    Ce rachat précipitera les pertes du groupe GAN : en 4 ans, l'UIC perdra 27 milliards de francs.

    1997 : L'état des lieux est désastreux, et seul un rachat in extremis du groupe par Groupama épongera le sinistre, limitant les pertes impactées sur le contribuable à 5,3 milliards de francs.