Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > condamné pour provocation à la discrimination, à la haine, ou à la violence raciale
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    Condamné

    Jean-Marie Le Pen condamné pour provocation à la discrimination, à la haine, ou à la violence raciale

    Révélé en avril 2004 - Mise à jour le 28/01/2017

    Avril 2004 : Après la condamnation d'avril 2004, dans laquelle Jean-Marie Le Pen avait déclaré que lorsque il y aurait « 25 millions de musulmans, ce sont eux qui commanderont », il déclare à nouveau dans un journal d'extrême droite, nommé Le Rivarol :

    « D'autant que quand je dis qu'avec 25 millions de musulmans chez nous, les Français raseront les murs, des gens dans la salle me disaient, non sans raison: ‘Mais M. Le Pen, c'est déjà le cas maintenant' ».

    2008 : Jean-Marie Le Pen a été condamné à 10 000 euros d'amende par la Cour d'Appel de Paris pour "provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciales". Il a également dû verser 5000 euros de dommages et intérêts à la Ligue des droits de l'Homme (partie civile).