Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > et le "point de détail" concernant les chambres à gaz
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    Condamné

    Jean-Marie Le Pen et le "point de détail" concernant les chambres à gaz

    Révélé en décembre 1997 - Mise à jour le 28/01/2017

    5 décembre 1997 : Lors d'une conférence à Munich, Jean-Marie Le Pen, à nouveau, qualifie les chambres à gaz de "détail" : « dans un livre de mille pages sur la Seconde Guerre mondiale, les camps de concentration occupent deux pages et les chambres à gaz dix à quinze lignes, ce qui s'appelle un détail ». Il avait déjà qualifié les chambres à gaz de "détail" en 1987.

    26 décembre 1997 : Il est condamné pour "banalisation de crimes contre l'humanité, consentement à l'horrible" à 300 000 francs de consignation pour diffusion du jugement dans des journaux ainsi qu'à verser entre 1 et 5000 francs symboliques à 11 associations plaignantes ainsi qu'à payer leurs frais de justice.

    1999 : la peine est confirmée.