Vous devez activer JavaScript dans votre navigateur pour naviguer sur ce site.
> > > et le financement lybien de la campagne 2007
0 résultats trouvés
    • Tapez un mot pour commencer à chercher.
    En cours

    Nicolas Sarkozy et le financement lybien de la campagne 2007

    Révélé en mars 2011 - Mise à jour le 28/01/2017

    16 mars 2011 : Quelques jours avant le déclenchement de l'intervention militaire française en Libye, Saïf al-Islam Khadafi révèle que le régime Lybien a financé la campagne de Nicolas Sarkozy, alors Président de la République, et menace de fournir des preuves.

    Une enquête du média d'investigation Mediapart va ensuite révéler de nombreux documents à charge.

    2011 : Un document fait état de la mise en place de modalités de financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007 par le régime Khadafi, grâce à l'intermédiaire du marchand d'armes Ziad Takieddine.

    Un nouveau document officiel lybien authentifié par des experts fait ensuite état du déblocage de 50 millions d'euros pour la campagne de Nicolas Sarkozy.

    Le chef des services lybiens de l'époque y évoque des réunions préparatoires avec Brice Hortefeux et l'intermédiaire Ziad Takieddine.

    Nicolas Sarkozy de son côté attaque Mediapart pour "utilisation de faux", et accuse le régime Lybien d'avoir créé l'affaire à posteriori en réplique de l'intervention française.

    La justice rendra une ordonnance de non-lieu en faveur de Mediapart en jugeant que les documents publiés "n'étaient pas faux".

    L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant est également sous le coup d'une mise en examen dans le cadre de l'affaire, après avoir reçu un virement de 500 000 € de la part d'un des gestionnaires de comptes de Bachir Saleh (patron d'un puissant fonds d'investissement Lybien).

    27 septembre 2016 : Mediapart révèle que la justice française a entre les mains le carnet de l'ancien ministre du Pétrole du régime Khadafi, Choukri Ghanem, faisant étant de versements à l'équipe de campagne de Sarkozy pour un total de 6,5 millions d'euros en 2007.

    Ce dernier avait été retrouvé mort noyé dans le Danube le 29 avril 2012, au lendemain de la révélation par Médiapart du document attestant de l'accord de financement de 50 millions d'euros. La police Autrichienne avait conclu à une mort accidentelle.

    15 novembre 2016 : Ziad Takieddine révèle avoir apporté au Ministère de l'intérieur en 2006 et 2007 trois valises d'argent libyen pour un total de 5 millions d'euros.

    L'enquête de la justice française se poursuit quant au financement de la campagne électorale de 2007 par Nicolas Sarkozy.

    Cette casserole concerne une affaire en cours. Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’oubliez pas que, dans notre système judiciaire, toute personne est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement et définitivement établie. N’hésitez pas à nous signaler tout changement ou mise à jour de l’affaire via le formulaire de contact.